instable
Cie Les hommes penchés

BLEU_Instable©Tomas_Amorim.jpg
29_panini_date_WEB.png

Cirque

à voir en famille

dès 8 ans
55 min.

 

Parc de la Schappe (Briançon)
 

Éloge du déséquilibre

Sur scène se noue un duo improbable entre un circassien et son agrès qui se dérobe. Sans hauban ni accroche fixe, le mât chinois est plus instable qu’un homme debout. L’artiste doit trouver en lui la stabilité, l’ancrage pour défier les lois du déséquilibre organisé. Comme dans la vie, l’instabilité est un matériau aux possibilités infinies. Elle donne du fil à retorde et du grain à moudre à Nicolas Fraiseau. Ce Buster Keaton des temps modernes ne s’épargne aucune chute. Sur scène, le mât chinois n’a pas fière allure. Qu’importe, il faut faire avec, prendre le risque de la fragilité et de l’absurdité. D’ascensions en dégringolades, l’acrobate apprivoise les limites de la condition humaine, ces lois physiques qu’on ne peut transgresser. Ce songe éveillé, orchestré par Christophe Huysman de la compagnie des Hommes penchés, nous propose un moment d’une rare douceur où coexistent la peur et le courage.

 

 

Mise en scène Christophe Huysman regards extérieurs Mads Rosenbeck, Maël Tebibi création lumière Éric Fassa création son Robert Benz scénographie Nicolas Fraiseau, Christophe Huysman en collaboration avec Sylvain Fertard constructions Sylvain Fertard, Michel Tardif costumes Mélinda Mouslim régie générale Robert Benz

production Les Hommes penchés avec l’aide de la SACD/dispositif Processus Cirque et l’aide à l’écriture et à la production de l’association Beaumarchais-SACD soutien Espace Périphérique-Mairie de Paris-La Villette EPPGHV, Latitude 50-Pôle Arts du cirque et de la rue, Les Arènes de Nanterre-Lieu de fabrique, Teatroskop pour la tournée en Europe du Sud-Est (programme initié par l’Institut Français, le Ministère de la Culture et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères) accueil en résidence Arènes de Nanterre-Lieu de fabrique, Mimulus-Fresnay-en-Sarthe, Cirk’Eole, Académie Fratellini, Festival des 7 Collines-Saint- Etienne. La compagnie est soutenue par la DRAC Ile-de-France et bénéficie du dispositif d’aide à la permanence artistique et culturelle de la Région Ile-de-France



 

PRESSE

 

"Bâtisseur d’une unique tige métallique qui ne cesse de se dérober à son acharnement, Nicolas Fraiseau est un artiste de l’absurde. en jouant son propre trébuchement, il dit l’inquiétude de l’époque et la nécessité de la joie. (...) Avec presque rien, Nicolas Fraiseau dit la coexistence de la peur et du courage. La beauté du jeu."
Politis