BELLES ET BRUTES

(ex-Têtes de Linettes)
& L'ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP

 

VEN 05 MAI

20h

 

TOP_les_tetes_de_linettes.png
TOP_OTPMC.png

soirée en partenariat avec Bruit Blanc

 

 

UNE SOIRÉE 2 EN 1 COMPLÉTEMENT DADA !

 

 

20h

BELLES ET BRUTES (ex-Têtes de Linettes)

MUSIQUE ET CHANT

CRÉATION

1h

Piano-bar
 

Les Belles et Brutes (ex-Têtes de Linettes) ont enfilé leurs bleus de travail, affuté leurs flycases et nous arrivent avec des têtes bien sympathiques. Trois femmes entre deux âges, mère fille, amante et même parfois veuve, jouent avec leurs voix, leurs expériences et leurs corps. Le projet du trio haut-alpin est intime et profond mais polyphonique et percussif. Un concert-spectacle doux et dingue, émouvant et truculent.

 

 

DISTRIBUTION

claviers Stéphanie Bailly percussions Julie Buttolo accordéon Lia Farque

 

21h30

L'ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP

BRASS BAND

1h20
 

Formation improbable par son seul nom et ses sonorités multicolores, L’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp (L’OTPMD pour faire court) épate par sa longévité et son inusable vitalité. Créé à Genève en 2006, cet orchestre écume les scènes d’Europe en se faisant l’héritier des grands ensembles africains des années 60/70 dans un esprit complètement anticonformiste et dadaïste. Collision des genres et tectoniques des sons : les musiciens survoltés de l’OTPMD mêlent free jazz, post-punk, brass band, orchestrations symphoniques et musique répétitive, proches de la transe. Aux cuivres, aux cordes et aux percus s’ajoutent les voix de ces musiciens poly-instrumentistes qui déclament des textes puissants et entêtants. We’re OK but we’re lost anyway, leur 5ème album invente une musique quasi rituelle et une écriture de la rage contre un monde qui part en lambeaux. Nous sommes perdus quoi qu’il arrive, mais la musique est bien là cathartique et résistante. Une musicalité explosive pour un moment incandescent !

DISTRIBUTION

contrebasse Vincent Bertholet violon Liz Moscarola marimba Elena Beder, Aida Diop batterie Guillaume Lantonnet violoncelle Naomi Mabanda trombone Benoît Giffard, Maël Salètes batterie, percussions Gabriel Valtchev guitare Titi bugle Gilles Poizat alto Thomas Levier

 

PRESSE

 

Ils sont une douzaine et démultiplient leur force percussive pour laisser parler leur goût du swing et du groove africain qu’ils mêlent à des boucles plus mécaniques et méditatives, entre krautrock et post-punk. Passionnant.

Télérama