bermudas
Cie mk

BLEU_COUV_Bermudas©Andrea_Macchia.jpg
23_panini_date_WEB.png

Danse

à voir en famille

tout public
45 min.

La danse

comme mouvement

perpétuel

Fulgurante et captivante, la danse imaginée par le chorégraphe italien Michele Di Stefano est construite sur un algorithme produisant un mouvement perpétuel. Ici, sept danseurs se livrent à cet exercice à la fois rigoureux et aléatoire. Ils composent un espace vibrant et énigmatique, un champ énergétique d’une rare intensité, d’où le titre Bermudas (Les Bermudes). Avec des gestes très simples, ils élaborent un système plus complexe basé sur la relation entre les corps, sur la vitesse et la prise de risque. Dans des lumières chaudes et des ondes sonores électro se dessine une chorégraphie poétique réglée avec précision, parcourue de vibrations charnelles et organiques. Un langage dansé se tisse entre les interprètes, créant un espace inclusif et perméable à toute nouvelle entrée. Les corps sont dans l’ouverture et acceptent l’imprévisible, permettant continuellement à la danse de quelqu’un d’autre de trouver son espace. Les corps des spectateurs sont aussi invités à s’abandonner pour partager ce tempo, cette durée, cette énergie, car pour Michele Di Stefano, la danse est une expérience énergétique réelle de l’instant présent.

 

 

Conception et chorégraphie Michele Di Stefano interprètes Philippe Barbut, Biagio Caravano, Marta Ciappina, Andrea Dionisi, Sebastiano Geronimo, Luciano Ariel, Lanza, Giovanni Leone, Flora Orciari, Laura Scarpini, Loredana Tarnovschi, Francesca Ugolini musiques Kaytlin Aurelia Smith, Juan Atkins/Moritz Von Oswald, Underworld lumières Giulia Broggi en collaboration avec Cosimo Maggini conseil en météorologie Antonio Rinaldi costumes Marco Mazzoni, Michele Di Stefano conseil en mathématiques Damiano Folli

coproduction mk e Bolzano Danza/Tanz Bozen en collaboration avec AMAT Civitanova Casa della Danza, Residance/DanceHaus PIù Milano, Dialoghi-residenze delle arti performativeaVillaManinUdine,Unadiversageografia/VillaPravernaraValenza, AngeloMaiRoma, L’Arboreto-Teatro Dimora di Mondaino soutien de Regione Lazio-Assessorato alla Cultura e Politiche Giovanili, MiBAC

 

PRESSE

 

"Pour créer ce véritable écosystème chorégraphique, M .Di Stefano s’inspire des théories du chaos et des systèmes évolutifs de la physique et de la météorologie. [...] Les Bermudes... ici, point de curieuses disparitions, mais, il est vrai, une forme de distorsion spatio-temporelle et un champ magnétique particulièrement dense..."
Site que faire à paris ?