top of page

LUNE JAUNE

OU LA BALLADE

DE LEÏLA ET LEE

DE DAVID GREIG

VEN 02 FEVR 20h

 

 

theatre

a partir de 12 ans

duree 1h15

parcours du spectateur 5

UNE CAVALE a LA BONNIE AND CLYDE

 

Deux ados à Glascow. Lee est un garçon un peu paumé qui se rêve en caïd et Leila la fille de médecins syriens, fatiguée d’être sans cesse renvoyée à ses origines, cherchant sa place dans la ville et la vie réelle. Un soir, Lee commet l’irréparable. Leila est témoin de son geste fatal. S’en suit une cavale vers le nord à la recherche du père fantasmé de Lee. La réalité sera-t-elle à la hauteur des espérances ? Quatre comédiens et un musicien de la Compagnie Il va sans dire s’emparent du récit lumineux du dramaturge écossais David Greig. Comment devient-on adulte ? Comment faire avec nos pulsions, nos désirs et nos responsabilités ? Comment faire face ? Lune jaune est une ode à la vie, à la traversée, au franchissement. Face à la difficulté d’assumer ses actes, aussi terribles soient-ils, il est question de solidarité, de main tendue et d’envie d’y croire à nouveau. Lee et Leila, en se dégageant de leurs familles, de leurs manquements et de leurs traces, débroussaillent leur propre chemin. Tout en fureur et en fragilité.

 

 

Distribution

texte David Greig traduction Dominique Hollie mise en scène Olivier Barrère collaboration artistique jeu Marion Bajot, Cédric Marchal, Thibaut Pasquier, Titouan Huitric musique Nico Morcillo scénographie & lumières et images Erick Priano, Aurélie Pitrat

Olivier Barrère a été artiste compagnon de la Garance Scène nationale de Cavaillon de 2015 à 2019

 

Mentions

production Compagnie Il va sans dire coproduction Théâtre des Halles-Avignon, Bois de l’Aune-Aix en-Provence, Théâtre des Carmes-Avignon. La Cie est subventionnée par la Ville d’Avignon, le Département de Vaucluse, la Région Sud et la DRAC Sud (Plan de relance) Projet réalisé avec le concours de l’Institut Supérieur des Techniques du Spectacle-Avignon accueil en résidence Théâtre des Halles-Avignon, Théâtre des Carmes-Avignon, Centre départemental de Rasteau-Vaucluse, l’Institut Supérieur des Techniques du Spectacle-Avignon, Pôle culturel Jean Ferrat -Sauveterre

PRESSE

"C’est dans un dispositif frontal bien pensé, que l’équipée des deux adolescents prend corps. Entre fantasme, rêverie et cruelle vérité, les personnages abattent leur carte à chaque tour de jeu. Le trouble vient alors teinter leur ici et maintenant et redistribue les rôles du paraître à chaque parole."
Ouvert au Public

bottom of page