héroïnes #3
être
ou ne pas

Cie Les Passeurs

BLEU_Heroines© I_Fournier.jpg
16_panini_date_WEB.png

Théâtre

à partir de 13 ans
1h10

La représentation du 07 janvier est en audiodescription

 

L'employée du mois

Après l’alcool et l’amour, la Cie les Passeurs clôture son triptyque avec une création autour de la dépendance au travail. Le portrait de cette 3e héroïne des temps modernes a été confié à l’auteure Sophie Lannefranque. Elle respire la réussite. Son job, c’est sa vie. Le travail, son addiction. D’une voix assurée, elle se raconte sans interruption. Infatigable, dure à la tâche, vingt-ans de boîte, et une carrière à sa hauteur. Elle mène les équipes, relève les défis, révèle les talents cachés. Elle va de succès en conquêtes. En apparence, le travail contemporain semble placer l’humain au cœur. N’a-t-elle pas d’ailleurs créé une chorale d’entreprise ? Insidieusement son travail se confond avec sa vie, resserre son étreinte. Elle fait de son mieux, chaque jour. "Challenge is beautiful". Toujours plus, toujours mieux. Aussi invincible soit-elle, le travail finit par l’engloutir et la broyer. L’épuisement ouvre les failles. L’implosion court-circuite la raison et laisse place à la fragilité et à la poésie brute d’une héroïne qui ne maîtrise plus rien du temps qui passe.

Le travail je ne sais pas ce que c’est
Ce mot travail je ne sais pas ce que c’est
Je n’ai jamais décidé de travailler
J’ai décidé d’être

Être ou ne pas - extrait

 

 

Texte Sophie Lannefranque conception et mise en scène Lucile Jourdan jeu, création musicale et musicienne Gentiane Pierre scénographie Isabelle Fournier création lumière Nicolas Thibault assistant mise en scène et chargé de production Alain Fillit
 

coproduction Théâtre Joliette-Minoterie-scène conventionnée pour les expressions contemporaines, Les Nuits de l’Enclave-Centre dramatique des villages-Valréas soutien La Chartreuse-Centre national des écritures du spectacle-Villeneuve-lez-Avignon, L’Entrepôt-Avignon, L’Entre-Pont-lieu régional de création et de résidence du spectacle vivant-Nice, Le Théâtre Berthelot et la Ville de Montreuil, la Région SUD, Ministère de la Culture-DRAC PACA, le Département des Hautes-Alpes, le Centre National du Livre, Spédidam

PRESSE

 

"Sophie Lannefranque propose une réflexion sur le langage d’entreprise comme mantra. La violence de ce dernier permet une prise de conscience de la violence quotidienne emmagasinée. Sur l’injonction à la performance, ici féminine portée jusqu’à l’épuisement et l’inévitable remplacement par une plus neuve, plus vive, plus moderne. (...) la mise en scène de Lucile Jourdan souligne ces propos en choisissant de déplacer crescendo l’humain du devant de la scène en dehors de la salle..."
Journal Ventilo

ITV Lucile Jourdan - RAM 05